• Massieux,plus de vie
  • Massieux,plus de vie
  • Massieux,plus de vie
  • Massieux,plus de vie
  • Massieux,plus de vie
  • Massieux,plus de vie
  • Massieux,plus de vie
Accueil Actualité
Agenda
Actualité - Page 24 PDF Imprimer Envoyer

Le 8 Mai 2009, une journée de souvenir avec les enfants

La cérémonie de ce 8 mai 2009, présidée cette année par Isabelle Achard, 1ère adjointe au Maire, a surtout été marquée par la présence des enfants de l'école élémentaire de Massieux qui ont interprété le chant des partisans. Sur une proposition de M. Philippe Chatagne, conseiller municipal délégué aux armées, et grâce à la collaboration des institutrices qui leur ont appris ce chant depuis quelques semaines, les élèves de CE2, CM1 et CM2 ont repris ce célèbre morceau en fin de cérémonie; une initiative très appréciée de tous les participants, et en particulier des associations d'anciens combattants, comme l'a souligné son président au cours du discours passionné qui a clôturé ce moment de recueillement et d'émotion.




Cérémonie de Citoyenneté et remise de médaille d'honneur

Vendredi 27 mars à 19h30, la salle des mariages avait un public sympathiquement panaché. L'ordre du jour nous a en effet permis de rassembler jeunes et moins jeunes pour une double cérémonie : la cérémonie de citoyenneté destinée à tous les jeunes de la commune, ayant eu 18 ans fin 2008 et début 2009, avec la remise de leurs premières cartes d'électeur ainsi que la remise de la médaille Communale, Départementale et Régionale d'honneur en argent à messieurs Berry Gérard et Birot Jean-Pierre, pour 20 ans de service au sein de la collectivité, en tant que Maire-Adjoint.

Mmes Isabelle Achard, première adjointe, et Jocelyne Belin-Poput, adjointe aux affaires scolaires et sociales, ont accueilli avec deux discours passionnés, les 20 jeunes filles et jeunes hommes. Elles ont ensuite remis individuellement avec M. le Maire, Bernard Grison, et M. le Conseiller Général, Olivier Eyraud, chaque carte à chaque nouvel électeur dans son livret de citoyenneté Sous les applaudissements de la salle !

Ils auront ainsi la possibilité de s'exprimer dès cette année à l'occasion des élections européennes du 7 juin 2009.

Ensuite, M. le Maire accompagné de Monsieur Olivier Eyraud, Conseiller Général du Canton de Reyrieux, a remis au nom du Ministre de l'Intérieur, la médaille Communale, Départementale et Régionale d'honneur en argent à messieurs Berry Gérard et Birot Jean-Pierre. Discours touchant, l'histoire de deux vies, l'émotion de tous Toute la salle a de nouveau largement applaudi cet instant solennel.

Mmes Sylvie Babic conseillère municipale et Laurence Codina conseillère municipale déléguée à la sécurité routière ont ensuite sensibilisé les jeunes sur les risques routier et distribué largement des alcootests Pendant que tous, jeunes et moins jeunes, partageaient avec convivialité et sagesse le verre de la majorité.


Rencontre annuelle avec les entreprises

Le jeudi 5 mars, Bernard Grison, Maire de Massieux et Isabelle Achard, première adjointe, accueillaient les entreprises de la commune : c'est un rendez-vous devenu traditionnel depuis quelques années et très attendu si on en juge au succès remporté, la salle des mariages de la Mairie étant comble.
Pour cette première réunion depuis l'adhésion de Massieux à la Communauté de Communes Saône-Vallée (CCSV), c'est également l'occasion de recevoir M. Michel Raymond, Président de la CCSV, conseiller régional et maire de Trévoux et M. Charles Berthaud, vice-président de la CCSV en charge du développement économique et maire de Reyrieux.



Parmi les personnalités présentes, on reconnaît également M. Pascal Perraut, vice-président de la CCI de l'Ain, M. Claude Montessuit, Président du Smictom et 2eme adjoint de Trévoux et Mme Véronique Gamon, chargée de mission du pôle économie et emplois, de la CCSV.
Après un mot de bienvenue de M. Grison, la parole est donnée à M. Raymond qui indique que la CCSV est chargée du développement économique du territoire et il souligne qu'à ce titre 2000 emplois ont été créés depuis 1992; il rappelle que la seule ressource d'une communauté de communes, c'est la taxe professionnelle.
Ensuite, M. Berthaud présente un diaporama qui retrace en détail toutes les actions de la CCSV que ce soit pour l'accueil ou le soutien au développement des entreprises, pour l'économie sociale et solidaire ou pour la formation et l'emploi. Il souligne que Massieux possède la 3ème zone d'activité après Reyrieux et Trévoux, et en attendant la création de celle de Civrieux. Il note que Massieux compte environ 90 entreprises dont certaines très dynamiques et il cite en exemple la société Duqueine qui a fait la une de l'actualité très récemment.
M. Raymond reprend la parole pour dire que la CCSV souhaite développer la construction de logements sociaux, ce qui peut être intéressant pour les entreprises qui ont des salariés qui cherchent à se loger à proximité. D'autre part, des études sont en cours pour améliorer les transports en commun : création d'un tram-train à moyen terme, et création de nouvelles dessertes de transport en commun en complément de celles mises en place par le Conseil Général.





Ensuite, M. Montessuit présente l'action du Smictom pour la collecte des ordures ménagères, le mode de calcul de la taxe d'enlèvement et signale que des contrats sont proposés pour les entreprises qui ont des quantités importantes de déchets.
En fin de réunion, M. Perraut rappelle le rôle de la Chambre de Commerce et d'Industrie vis-à-vis des entreprises et souligne, en particulier, son action en faveur des unions commerciales.
En conclusion, Michel Raymond insiste sur le fait que la CCSV a aussi un rôle d'accompagnement des entreprises en cas de difficultés, et que ses services sont à la disposition des chefs d'entreprises qui les solliciteront.
Cette soirée, riche en informations, s'est ensuite terminée de façon fort sympathique autour d'un apéritif dinatoire très apprécié de tous.

Réunion de Quartier Varennes Rouette du 24 Janvier 2009

86 invitations ; 42 présents.

Une quarantaine de personnes était réunie ce samedi pour la 3ème réunion de quartier organisée par la Mairie; celle-ci concernait les habitants de la Rouette et des Varennes.


Au cours de l' exposé préliminaire de M. Grison, Maire de Massieux, on note que l'éco-parc qui sera implanté à côté du stade devrait être ouvert au public vers les mois de juillet ou septembre, selon l'avancement des travaux ; un accord a été trouvé avec le Conseil Général et la CCSV pour l'aménagement d'un rond-point sur la RD 933 au croisement avec le chemin des Varennes, la réalisation pourrait se faire en 2010 et serait accompagnée d'une sécurisation de la route départementale sur la partie qui traverse Massieux; des études sont en cours pour mettre en place un tram-train sur l'ancienne ligne de chemin de fer à l'horizon 2013, avec aménagement d'une gare (plutôt du type gare de Tam en milieu urbain) en haut du chemin des Varennes, entre Parcieux et Massieux.

C'est ce dernier point qui lance les débats, les personnes présentes ayant des craintes concernant les nuisances amenées par cet équipement, que ce soit le bruit ou l'accroissement du trafic sur une voie jugée déjà dangereuse en raison de la vitesse excessive des automobilistes et de l'absence de trottoirs; il est précisé que le projet prévoit un parking un peu plus bas que la gare sur une partie du champ actuel côté Parcieux.

M. Grison précise que la commune de Massieux n'a pas le pouvoir de s'opposer à une telle décision, mais que des garanties seront demandées en terme de brui, d'amménagement et de sécurisation du chemin des varennes et pour que le côté environnemental soit pris en compte.

D'autres questions concernent le stationnement dans les lotissements; chaque riverain a reçu un avis rappelant qu'il est interdit de stationner sur les trottoirs, mais il ressort que cela peut poser quelques problèmes puisque des emplacements de parking n'ont pas toujours été prévus. M le Maire indique que des instructions pour une relative tolérance seront données à la policière municipale, mais il rappelle aussi que la présence policière résulte d'une demande de la population; des courriers seront adressés aux personnes qui auront été identifiées comme très gênantes pour les autres. D'autre part, M. Grison propose une visite de la Rouette avec la Semcoda, maître d'œuvre du lotissement, à laquelle les habitants seront invités afin de réfléchir à certains types d'aménagement.

Parmi les autres sujets abordés, on citera qu'il est prévu le remplacement de certains lampadaires dans le lotissement des Varennes, qu'un point noir est signalé sur le chemin des Varennes, que l'élagage de certains arbres n'a peut-être pas été fait à la Rouette, et que la réception de la TNT est toujours problématique sur la commune.

En conclusion, M. Grison assure l'assistance que le Conseil Municipal continuera à œuvrer pour l'intérêt général afin de satisfaire le plus grand nombre, en comptant sur la bonne volonté de tout le monde.

Après cette 3ème réunion de quartier, l'équipe municipale a décidé de se donner quelques temps afin de faire la synthèse de ces rencontres avec les masserots, et de commencer à engager certaines actions promises au cours de ces réunions.


Concert EOLIA

Une salle comble, Plus de 260 personnes, de nombreuses personnalités, de nombreux maires adjoints des communes voisines, des musiciens créatifs, talentueux qui ont su interpréter avec humour des œuvres originales mais aussi de grands classiques comme le cancan et le duo des chats de Rossini. Ce concert de bienvenue offert par la Communauté de Commune Saône Vallée aux habitants de Massieux fut une soirée agréable et rythmée que nous sommes prêts à recommencer.

Concert EOLIA

Réunion de quartier du 13 Décembre 2008

Invités : 73 personnes. Présents : 51 personnes

Chemin de Saône, bords de Saône CD 933 côté Saône.

Après un rappel du programme et une présentation générale des actions engagées et ou réalisées cette année 2008 Bernard Grison répond aux questions des nombreux participants. La première préoccupation de ce quartier étant la transformation du dépôt vente de carrelage en pôle médicalisé mixé avec des logements locatifs.

Les interrogations et craintes du proche voisinage (M. Duchet (présent), Mme et M. Guichard (présents), M. Ruaz (absent), M. Finand (absent) porte sur les perturbations de leur tranquillité et la dévalorisation éventuelle des habitations.

Bernard Grison présente alors le projet composé de R+1 (un étage au-dessus du rez-de-chaussée soit 9 mètres au faîtage) et de R+2 (deux étages au-dessus du rez-de-chaussée soit 12 mètres au faîtage).

Il souligne toute l'attention qui sera portée à la réalisation des constructions visant à préserver les voisins proches d'un vis-à-vis gênant.

Il souligne aussi que c'est un petit programme qui permettra d'installer les jeunes qui démarrent dans la vie, les femmes divorcées et des personnes âgées souhaitant quitter leur maison sans quitter la commune. Bon nombre de demandes en Mairie allant dans ce sens.

Il rappelle aussi que ce programme était initialement prévu à côté de la zone commerçante route de Trévoux mais que, les services de l'état ayant rendu ces terrains inconstructibles à cause des risques d'inondation, la municipalité a dû trouver rapidement une alternative pour pouvoir garder sur sa commune ses deux médecins et ses deux kinésithérapeutes et sa sophrologue. Le terrain du dépôt vente de carrelage RIGOTTO étant en vente, la municipalité a fait jouer son droit de préemption. La parcelle Bastide étant elle aussi en vente, le programme va donc se réaliser sur ces deux terrains par Dynacité.

Il rappelle aussi que, lors de sa création, le quartier de la Rouette avait suscité des remarques peu flatteuses et qu'aujourd'hui l'ensemble bénéficie aux yeux de tous d'un bilan plus que positif.

Autres préoccupations : la vitesse des voitures chemin de Saône et le réel danger de celles-ci lors des beaux jours avec l'augmentation du trafic et des promeneurs, peut-on envisager des ralentisseurs ? Ensuite le feu de la D 933. Lorsque les voitures, venant de Trévoux, se déportent sur les bas-côtés pour passer derrière les voitures qui tournent rue de la gare elles sont très dangereuses pour les enfants qui attendent leur car et les autres piétons qui veulent traverser. M. Guichard suggère la dépose de bloc de pierre afin de protéger le passage des piétons.

M. le Maire et Mme Guillot adjointe à la voirie vont donc étudier rapidement la meilleure façon de sécuriser provisoirement ce carrefour car un grand chantier d'aménagement de la départementale sera mené par la communauté de commune Saône-Vallée.

D'autres questions portaient sur le cheminement difficile du passage piéton à la rue de la gare avec un passage délicat en bord du terrain acheté par Bricoman pour son agrandissement.

Il serait utile d'aplanir le terrain. M. Guillot va s'en occuper avec nos services techniques.

Concernant la zone artisanale prévue le long de l'autoroute M. Pitance demande s'il y aura des expropriations. En ce qui concerne la municipalité, il n'y pas d'expropriation prévue concernant ce programme d'aménagement spécifique.

Concernant les eaux pluviales chemin de Saône, il est bien évident que tout le monde est conscient des dégâts causés par les fortes pluies (M. Rumigneux parle aussi des ravinements route de la Genetière). La municipalité travaille avec le syndicat Hydraulique depuis quelques mois déjà pour trouver des solutions afin de mieux gérer ces flux dévastateurs.

Il est évoqué aussi le terrain en friche de la propriété Issaly. Cette zone non entretenue est décriée par le voisinage. M. le Maire précise qu'il ne peut faire intervenir les services techniques sur une parcelle privée mais qu'un courrier sera envoyé au propriétaire.

En bord de ce terrain, l'impasse est abîmée. Mais comme le souligne M. le Maire, c'est une impasse privée. Il encourage alors les riverains à se rapprocher afin de léguer à la commune ce chemin pour qu'elle puisse l'entretenir et l'éclairer. Impasse du Chaneyron, les travaux sont terminés et les riverains sont satisfaits du résultat.

Pas de question concernant l'agrandissement Bricoman.


Distribution colis de Noël

Distribution colis de Noël à Massieux

Ce samedi 20 décembre au matin, l'ensemble du Conseil Municipal, ainsi que les membres du CCAS ont distribué les colis de Noël aux personnes âgées de 75 ans et plus. Pas moins de 91 personnes ont bénéficié de ce traditionnel cadeau de la municipalité, 4 d'entre elles l'ont reçu des mains du Maire lui-même à l'hôpital de Trévoux ou à la maison de retraite de Clairval dont elles sont actuellement pensionnaires.
Toutes ont réservé un accueil très chaleureux à leurs visiteurs avec, selon l'heure, un café, un apéritif ou des chocolats, mais ce fut surtout l'occasion pour chacun ou chacune d'un contact privilégié avec un représentant de la municipalité.
Il faut souligner une innovation cette année : chaque colis était accompagné d'un questionnaire que les personnes âgées devront retourner à la Mairie, et qui permettra de bien cerner les besoins ou les attentes de chacun. Une façon de mieux connaître cette population, souvent discrète et, donc, mal connue.


Réunion de quartier

La salle des mariages de la Mairie affichait complet ce samedi 20 novembre pour la 1ère réunion de quartier organisée par la municipalité.

Le Maire de Massieux, M. Grison, après s'être réjoui de cette forte affluence, commence par relayer quelques informations fournies par la Gendarmerie : on apprend notamment que des cambriolages ont lieu en journée, et que des contrôles de vitesse sont effectués régulièrement sur la route de Civrieux ou sur la D933.

M. Grison reprend ensuite les principaux points du programme électoral sur lequel lui-même et son équipe ont été élus en mars dernier, et donne l'état d'avancement des différents projets. On retiendra le démarrage prochain des travaux de la zone de loisirs qui prendra le label d' « éco-parc », l'organisation courant 2009 d'une cérémonie de citoyenneté pour la remise des cartes d'électeurs aux jeunes gens de la commune, la sécurisation des routes départementales qui devrait se concrétiser rapidement, la prochaine création d'un comité des Fêtes, et l'ouverture imminente du site Internet. M. Grison confirme également l'adhésion de la commune à la CCSV (Communauté de Communes Saône Vallée) au 1er janvier 2009.

La parole est ensuite donnée aux personnes présentes. Celles-ci habitant majoritairement sur le haut de la route de Civrieux (à partir de la salle polyvalente) et sur le chemin des Dorriers, les 2 grands thèmes qui ressortent de leurs préoccupations concernent les risques d'inondation et la sécurité sur ces voies. Pour le premier point, le Maire informe qu'une cartographie de tous les réseaux d'écoulement a été faite ce qui permettra de mieux appréhender comment améliorer la situation ; pour remédier aux problèmes actuels, des bassins de rétention sont programmés à une échéance encore non connue, la commune n'étant pas maître d'œuvre. Un nettoyage des buses ou des fossés est effectué chaque fois que c'est nécessaire, mais cela ne s'avère pas suffisant. Il est rappelé que le nettoyage du Grand Rieux est à la charge des riverains sur les parties privatives.

Sur la question de la sécurité, il est fait état, entre autres, de la vitesse excessive des voitures, de l'absence de trottoirs sur la partie haute de la route de Civrieux, d'un éclairage insuffisant à certains endroits et de la dangerosité d'un arrêt de ramassage scolaire. Monsieur Grison indique que la commission compétente de la municipalité a effectué au printemps dernier une visite à pied de cette portion de route et a noté les améliorations à effectuer. Il informe également que des ralentisseurs vont être installés dans les prochains jours à 3 endroits de la route de Civrieux, selon les préconisations de la DDE. D'autre part, une étude a été commandée à un cabinet de géomètre pour faire un état des lieux de cette route, ce qui permettra de savoir ce qui appartient au département, à la commune et aux riverains ; à partir de là, on saura qui a la compétence pour faire certains aménagements.

En fin de réunion, Mme Guillot, déléguée à la voirie, informe l'assistance que des travaux importants vont être entrepris sur cette même route de Civrieux à partir de février 2009 ; ils concernent le doublement des canalisations passant sous la route, mais ils auront pour conséquence de perturber la circulation pendant quelques mois.

Après 2 heures de réunion, la séance est levée ; les échanges nombreux et souvent passionnés ont montré l'importance de ces rencontres et ne peuvent qu'encourager la municipalité à rééditer ce genre de réunion. La prochaine est d'ailleurs déjà fixée au samedi 13 décembre et concernera les riverains de l'ouest de Massieux, de la D933 côté Saône jusqu'au chemin de halage et aux varennes au nord.

Ce samedi 16 mai, les associations de Massieux avaient répondu en nombre à l'invitation de la commission Sports, Culture, Loisirs et Communication de la Mairie pour la traditionnelle réunion annuelle.

Après un mot de bienvenue de M. Grison, Maire de Massieux, c'est Isabelle Achard, 1ère adjointe et en charge de la dite commission qui ouvre les débats avec quelques mots d'introduction. Elle souligne en particulier la présence de nouvelles associations sur la commune comme "Dance Hall " qui proposera à la rentrée des cours de danse et de gymnastique, puis le comité de jumelage annonce qu'il offrira le café et l'apéritif lors du prochain Forum des Associations.

Chaque membre de la Commission fait un petit compte-rendu des rapports qu'il entretient avec les associations dont il est référent ; une minute de silence est observée à la mémoire de M. Maurice Fray, ancien président de la Boule Riveraine, décédé en 2008.

Ensuite, Mme Achard porte à la connaissance des associations le nouveau règlement d'utilisation de la salle polyvalente, insistant surtout sur la participation forfaitaire aux frais de fonctionnement qui sera demandée pour un week-end d'utilisation.

La réunion se poursuit avec le planning d'occupation des salles et le calendrier des festivités pour l'année 2009-2010. On notera que celle-ci commence le 5 septembre avec le Forum des Associations, puis le 6 septembre avec la Brocante qui occasionnera, pour la première fois, la mise en place d'une déviation de la circulation aux alentours du stade.

En fin de réunion, Mme Achard évoque la création d'un Comité des Fêtes dont le but principal sera de recevoir puis redistribuer aux associations les subventions perçues en provenance des entreprises locales, ainsi que d'acheter du matériel pour les manifestations; il sera demandé à chaque association de déléguer un de ses membres pour faire partie de ce comité. Le projet est encore à l'étude.

En projet également, l'achat d'un ou deux défibrillateurs, la question principale étant de savoir où les placer le plus judicieusement possible.


Le 8 Mai 2009, une journée de souvenir avec les enfants

La cérémonie de ce 8 mai 2009, présidée cette année par Isabelle Achard, 1ère adjointe au Maire, a surtout été marquée par la présence des enfants de l'école élémentaire de Massieux qui ont interprété le chant des partisans. Sur une proposition de M. Philippe Chatagne, conseiller municipal délégué aux armées, et grâce à la collaboration des institutrices qui leur ont appris ce chant depuis quelques semaines, les élèves de CE2, CM1 et CM2 ont repris ce célèbre morceau en fin de cérémonie; une initiative très appréciée de tous les participants, et en particulier des associations d'anciens combattants, comme l'a souligné son président au cours du discours passionné qui a clôturé ce moment de recueillement et d'émotion.




Cérémonie de Citoyenneté et remise de médaille d'honneur

Vendredi 27 mars à 19h30, la salle des mariages avait un public sympathiquement panaché. L'ordre du jour nous a en effet permis de rassembler jeunes et moins jeunes pour une double cérémonie : la cérémonie de citoyenneté destinée à tous les jeunes de la commune, ayant eu 18 ans fin 2008 et début 2009, avec la remise de leurs premières cartes d'électeur ainsi que la remise de la médaille Communale, Départementale et Régionale d'honneur en argent à messieurs Berry Gérard et Birot Jean-Pierre, pour 20 ans de service au sein de la collectivité, en tant que Maire-Adjoint.

Mmes Isabelle Achard, première adjointe, et Jocelyne Belin-Poput, adjointe aux affaires scolaires et sociales, ont accueilli avec deux discours passionnés, les 20 jeunes filles et jeunes hommes. Elles ont ensuite remis individuellement avec M. le Maire, Bernard Grison, et M. le Conseiller Général, Olivier Eyraud, chaque carte à chaque nouvel électeur dans son livret de citoyenneté Sous les applaudissements de la salle !

Ils auront ainsi la possibilité de s'exprimer dès cette année à l'occasion des élections européennes du 7 juin 2009.

Ensuite, M. le Maire accompagné de Monsieur Olivier Eyraud, Conseiller Général du Canton de Reyrieux, a remis au nom du Ministre de l'Intérieur, la médaille Communale, Départementale et Régionale d'honneur en argent à messieurs Berry Gérard et Birot Jean-Pierre. Discours touchant, l'histoire de deux vies, l'émotion de tous Toute la salle a de nouveau largement applaudi cet instant solennel.

Mmes Sylvie Babic conseillère municipale et Laurence Codina conseillère municipale déléguée à la sécurité routière ont ensuite sensibilisé les jeunes sur les risques routier et distribué largement des alcootests Pendant que tous, jeunes et moins jeunes, partageaient avec convivialité et sagesse le verre de la majorité.


Rencontre annuelle avec les entreprises

Le jeudi 5 mars, Bernard Grison, Maire de Massieux et Isabelle Achard, première adjointe, accueillaient les entreprises de la commune : c'est un rendez-vous devenu traditionnel depuis quelques années et très attendu si on en juge au succès remporté, la salle des mariages de la Mairie étant comble.
Pour cette première réunion depuis l'adhésion de Massieux à la Communauté de Communes Saône-Vallée (CCSV), c'est également l'occasion de recevoir M. Michel Raymond, Président de la CCSV, conseiller régional et maire de Trévoux et M. Charles Berthaud, vice-président de la CCSV en charge du développement économique et maire de Reyrieux.



Parmi les personnalités présentes, on reconnaît également M. Pascal Perraut, vice-président de la CCI de l'Ain, M. Claude Montessuit, Président du Smictom et 2eme adjoint de Trévoux et Mme Véronique Gamon, chargée de mission du pôle économie et emplois, de la CCSV.
Après un mot de bienvenue de M. Grison, la parole est donnée à M. Raymond qui indique que la CCSV est chargée du développement économique du territoire et il souligne qu'à ce titre 2000 emplois ont été créés depuis 1992; il rappelle que la seule ressource d'une communauté de communes, c'est la taxe professionnelle.
Ensuite, M. Berthaud présente un diaporama qui retrace en détail toutes les actions de la CCSV que ce soit pour l'accueil ou le soutien au développement des entreprises, pour l'économie sociale et solidaire ou pour la formation et l'emploi. Il souligne que Massieux possède la 3ème zone d'activité après Reyrieux et Trévoux, et en attendant la création de celle de Civrieux. Il note que Massieux compte environ 90 entreprises dont certaines très dynamiques et il cite en exemple la société Duqueine qui a fait la une de l'actualité très récemment.
M. Raymond reprend la parole pour dire que la CCSV souhaite développer la construction de logements sociaux, ce qui peut être intéressant pour les entreprises qui ont des salariés qui cherchent à se loger à proximité. D'autre part, des études sont en cours pour améliorer les transports en commun : création d'un tram-train à moyen terme, et création de nouvelles dessertes de transport en commun en complément de celles mises en place par le Conseil Général.





Ensuite, M. Montessuit présente l'action du Smictom pour la collecte des ordures ménagères, le mode de calcul de la taxe d'enlèvement et signale que des contrats sont proposés pour les entreprises qui ont des quantités importantes de déchets.
En fin de réunion, M. Perraut rappelle le rôle de la Chambre de Commerce et d'Industrie vis-à-vis des entreprises et souligne, en particulier, son action en faveur des unions commerciales.
En conclusion, Michel Raymond insiste sur le fait que la CCSV a aussi un rôle d'accompagnement des entreprises en cas de difficultés, et que ses services sont à la disposition des chefs d'entreprises qui les solliciteront.
Cette soirée, riche en informations, s'est ensuite terminée de façon fort sympathique autour d'un apéritif dinatoire très apprécié de tous.

Réunion de Quartier Varennes Rouette du 24 Janvier 2009

86 invitations ; 42 présents.

Une quarantaine de personnes était réunie ce samedi pour la 3ème réunion de quartier organisée par la Mairie; celle-ci concernait les habitants de la Rouette et des Varennes.


Au cours de l'exposé préliminaire de M. Grison, Maire de Massieux, on note que l'éco-parc qui sera implanté à côté du stade devrait être ouvert au public vers les mois de juillet ou septembre, selon l'avancement des travaux ; un accord a été trouvé avec le Conseil Général et la CCSV pour l'aménagement d'un rond-point sur la RD 933 au croisement avec le chemin des Varennes, la réalisation pourrait se faire en 2010 et serait accompagnée d'une sécurisation de la route départementale sur la partie qui traverse Massieux; des études sont en cours pour mettre en place un tram-train sur l'ancienne ligne de chemin de fer à l'horizon 2013, avec aménagement d'une gare (plutôt du type gare de Tam en milieu urbain) en haut du chemin des Varennes, entre Parcieux et Massieux.

C'est ce dernier point qui lance les débats, les personnes présentes ayant des craintes concernant les nuisances amenées par cet équipement, que ce soit le bruit ou l'accroissement du trafic sur une voie jugée déjà dangereuse en raison de la vitesse excessive des automobilistes et de l'absence de trottoirs; il est précisé que le projet prévoit un parking un peu plus bas que la gare sur une partie du champ actuel côté Parcieux.

M. Grison précise que la commune de Massieux n'a pas le pouvoir de s'opposer à une telle décision, mais que des garanties seront demandées en terme de brui, d'amménagement et de sécurisation du chemin des varennes et pour que le côté environnemental soit pris en compte.

D'autres questions concernent le stationnement dans les lotissements; chaque riverain a reçu un avis rappelant qu'il est interdit de stationner sur les trottoirs, mais il ressort que cela peut poser quelques problèmes puisque des emplacements de parking n'ont pas toujours été prévus. M le Maire indique que des instructions pour une relative tolérance seront données à la policière municipale, mais il rappelle aussi que la présence policière résulte d'une demande de la population; des courriers seront adressés aux personnes qui auront été identifiées comme très gênantes pour les autres. D'autre part, M. Grison propose une visite de la Rouette avec la Semcoda, maître d'œuvre du lotissement, à laquelle les habitants seront invités afin de réfléchir à certains types d'aménagement.

Parmi les autres sujets abordés, on citera qu'il est prévu le remplacement de certains lampadaires dans le lotissement des Varennes, qu'un point noir est signalé sur le chemin des Varennes, que l'élagage de certains arbres n'a peut-être pas été fait à la Rouette, et que la réception de la TNT est toujours problématique sur la commune.

En conclusion, M. Grison assure l'assistance que le Conseil Municipal continuera à œuvrer pour l'intérêt général afin de satisfaire le plus grand nombre, en comptant sur la bonne volonté de tout le monde.

Après cette 3ème réunion de quartier, l'équipe municipale a décidé de se donner quelques temps afin de faire la synthèse de ces rencontres avec les masserots, et de commencer à engager certaines actions promises au cours de ces réunions.


Concert EOLIA

Une salle comble, Plus de 260 personnes, de nombreuses personnalités, de nombreux maires adjoints des communes voisines, des musiciens créatifs, talentueux qui ont su interpréter avec humour des œuvres originales mais aussi de grands classiques comme le cancan et le duo des chats de Rossini. Ce concert de bienvenue offert par la Communauté de Commune Saône Vallée aux habitants de Massieux fut une soirée agréable et rythmée que nous sommes prêts à recommencer.

Concert EOLIA

Réunion de quartier du 13 Décembre 2008

Invités : 73 personnes. Présents : 51 personnes

Chemin de Saône, bords de Saône CD 933 côté Saône.

Après un rappel du programme et une présentation générale des actions engagées et ou réalisées cette année 2008 Bernard Grison répond aux questions des nombreux participants. La première préoccupation de ce quartier étant la transformation du dépôt vente de carrelage en pôle médicalisé mixé avec des logements locatifs.

Les interrogations et craintes du proche voisinage (M. Duchet (présent), Mme et M. Guichard (présents), M. Ruaz (absent), M. Finand (absent)) porte sur les perturbations de leur tranquillité et la dévalorisation éventuelle des habitations.

Bernard Grison présente alors le projet composé de R+1 (un étage au-dessus du rez-de-chaussée soit 9 mètres au faîtage) et de R+2 (deux étages au-dessus du rez-de-chaussée soit 12 mètres au faîtage).

Il souligne toute l'attention qui sera portée à la réalisation des constructions visant à préserver les voisins proches d'un vis-à-vis gênant.

Il souligne aussi que c'est un petit programme qui permettra d'installer les jeunes qui démarrent dans la vie, les femmes divorcées et des personnes âgées souhaitant quitter leur maison sans quitter la commune. Bon nombre de demandes en Mairie allant dans ce sens.

Il rappelle aussi que ce programme était initialement prévu à côté de la zone commerçante route de Trévoux mais que, les services de l'état ayant rendu ces terrains inconstructibles à cause des risques d'inondation, la municipalité a dû trouver rapidement une alternative pour pouvoir garder sur sa commune ses deux médecins et ses deux kinésithérapeutes et sa sophrologue. Le terrain du dépôt vente de carrelage RIGOTTO étant en vente, la municipalité a fait jouer son droit de préemption. La parcelle Bastide étant elle aussi en vente, le programme va donc se réaliser sur ces deux terrains par Dynacité.

Il rappelle aussi que, lors de sa création, le quartier de la Rouette avait suscité des remarques peu flatteuses et qu'aujourd'hui l'ensemble bénéficie aux yeux de tous d'un bilan plus que positif.

Autres préoccupations : la vitesse des voitures chemin de Saône et le réel danger de celles-ci lors des beaux jours avec l'augmentation du trafic et des promeneurs, peut-on envisager des ralentisseurs ? Ensuite le feu de la D 933. Lorsque les voitures, venant de Trévoux, se déportent sur les bas-côtés pour passer derrière les voitures qui tournent rue de la gare elles sont très dangereuses pour les enfants qui attendent leur car et les autres piétons qui veulent traverser. M. Guichard suggère la dépose de bloc de pierre afin de protéger le passage des piétons.

M. le Maire et Mme Guillot adjointe à la voirie vont donc étudier rapidement la meilleure façon de sécuriser provisoirement ce carrefour car un grand chantier d'aménagement de la départementale sera mené par la communauté de commune Saône-Vallée.

D'autres questions portaient sur le cheminement difficile du passage piéton à la rue de la gare avec un passage délicat en bord du terrain acheté par Bricoman pour son agrandissement.

Il serait utile d'aplanir le terrain. M. Guillot va s'en occuper avec nos services techniques.

Concernant la zone artisanale prévue le long de l'autoroute M. Pitance demande s'il y aura des expropriations. En ce qui concerne la municipalité, il n'y pas d'expropriation prévue concernant ce programme d'aménagement spécifique.

Concernant les eaux pluviales chemin de Saône, il est bien évident que tout le monde est conscient des dégâts causés par les fortes pluies (M. Rumigneux parle aussi des ravinements route de la Genetière). La municipalité travaille avec le syndicat Hydraulique depuis quelques mois déjà pour trouver des solutions afin de mieux gérer ces flux dévastateurs.

Il est évoqué aussi le terrain en friche de la propriété Issaly. Cette zone non entretenue est décriée par le voisinage. M. le Maire précise qu'il ne peut faire intervenir les services techniques sur une parcelle privée mais qu'un courrier sera envoyé au propriétaire.

En bord de ce terrain, l'impasse est abîmée. Mais comme le souligne M. le Maire, c'est une impasse privée. Il encourage alors les riverains à se rapprocher afin de léguer à la commune ce chemin pour qu'elle puisse l'entretenir et l'éclairer. Impasse du Chaneyron, les travaux sont terminés et les riverains sont satisfaits du résultat.

Pas de question concernant l'agrandissement Bricoman.


Distribution colis de Noël

Distribution colis de Noël à Massieux

Ce samedi 20 décembre au matin, l'ensemble du Conseil Municipal, ainsi que les membres du CCAS ont distribué les colis de Noël aux personnes âgées de 75 ans et plus. Pas moins de 91 personnes ont bénéficié de ce traditionnel cadeau de la municipalité, 4 d'entre elles l'ont reçu des mains du Maire lui-même à l'hôpital de Trévoux ou à la maison de retraite de Clairval dont elles sont actuellement pensionnaires.
Toutes ont réservé un accueil très chaleureux à leurs visiteurs avec, selon l'heure, un café, un apéritif ou des chocolats, mais ce fut surtout l'occasion pour chacun ou chacune d'un contact privilégié avec un représentant de la municipalité.
Il faut souligner une innovation cette année : chaque colis était accompagné d'un questionnaire que les personnes âgées devront retourner à la Mairie, et qui permettra de bien cerner les besoins ou les attentes de chacun. Une façon de mieux connaître cette population, souvent discrète et, donc, mal connue.


Réunion de quartier

La salle des mariages de la Mairie affichait complet ce samedi 20 novembre pour la 1ère réunion de quartier organisée par la municipalité.

Le Maire de Massieux, M. Grison, après s'être réjoui de cette forte affluence, commence par relayer quelques informations fournies par la Gendarmerie : on apprend notamment que des cambriolages ont lieu en journée, et que des contrôles de vitesse sont effectués régulièrement sur la route de Civrieux ou sur la D933.

M. Grison reprend ensuite les principaux points du programme électoral sur lequel lui-même et son équipe ont été élus en mars dernier, et donne l'état d'avancement des différents projets. On retiendra le démarrage prochain des travaux de la zone de loisirs qui prendra le label d' « éco-parc », l'organisation courant 2009 d'une cérémonie de citoyenneté pour la remise des cartes d'électeurs aux jeunes gens de la commune, la sécurisation des routes départementales qui devrait se concrétiser rapidement, la prochaine création d'un comité des Fêtes, et l'ouverture imminente du site Internet. M. Grison confirme également l'adhésion de la commune à la CCSV (Communauté de Communes Saône Vallée) au 1er janvier 2009.

La parole est ensuite donnée aux personnes présentes. Celles-ci habitant majoritairement sur le haut de la route de Civrieux (à partir de la salle polyvalente) et sur le chemin des Dorriers, les 2 grands thèmes qui ressortent de leurs préoccupations concernent les risques d'inondation et la sécurité sur ces voies. Pour le premier point, le Maire informe qu'une cartographie de tous les réseaux d'écoulement a été faite ce qui permettra de mieux appréhender comment améliorer la situation ; pour remédier aux problèmes actuels, des bassins de rétention sont programmés à une échéance encore non connue, la commune n'étant pas maître d'œuvre. Un nettoyage des buses ou des fossés est effectué chaque fois que c'est nécessaire, mais cela ne s'avère pas suffisant. Il est rappelé que le nettoyage du Grand Rieux est à la charge des riverains sur les parties privatives.

Sur la question de la sécurité, il est fait état, entre autres, de la vitesse excessive des voitures, de l'absence de trottoirs sur la partie haute de la route de Civrieux, d'un éclairage insuffisant à certains endroits et de la dangerosité d'un arrêt de ramassage scolaire. Monsieur Grison indique que la commission compétente de la municipalité a effectué au printemps dernier une visite à pied de cette portion de route et a noté les améliorations à effectuer. Il informe également que des ralentisseurs vont être installés dans les prochains jours à 3 endroits de la route de Civrieux, selon les préconisations de la DDE. D'autre part, une étude a été commandée à un cabinet de géomètre pour faire un état des lieux de cette route, ce qui permettra de savoir ce qui appartient au département, à la commune et aux riverains ; à partir de là, on saura qui a la compétence pour faire certains aménagements.

En fin de réunion, Mme Guillot, déléguée à la voirie, informe l'assistance que des travaux importants vont être entrepris sur cette même route de Civrieux à partir de février 2009 ; ils concernent le doublement des canalisations passant sous la route, mais ils auront pour conséquence de perturber la circulation pendant quelques mois.

Après 2 heures de réunion, la séance est levée ; les échanges nombreux et souvent passionnés ont montré l'importance de ces rencontres et ne peuvent qu'encourager la municipalité à rééditer ce genre de réunion. La prochaine est d'ailleurs déjà fixée au samedi 13 décembre et concernera les riverains de l'ouest de Massieux, de la D933 côté Saône jusqu'au chemin de halage et aux varennes au nord.

Fichiers joints:
Télécharger ce fichier (CR Dorriers 20 nov 2010.pdf)CR Dorriers 20 nov 2010.pdf[ ]
Télécharger ce fichier (ligne 184 v5.pdf)Nouveaux Horaire ligne 184[Telecharger la nouvelle fiche horaire de la ligne 184]


 


Mairie de Massieux 146, place de l'Eglise 01600 MASSIEUX • téléphone 04 78 98 00 43, fax 04 78 98 38 76
© 2008-2016 Mairie de Massieux